Le Ministère veut mettre fin au phénomène de surcharge des camions de transports de marchandises

La problématique de la circulation des camions en dépassement de poids total autorisé sur nos voies bitumées était au cœur des échanges qui a regroupé au tour du Ministre des Infrastructures, des Transports et du Désenclavement, M. Abderaman Mouctar Mahamat, les chefs des brigades mobiles, les administrateurs des stations de pesage ainsi que les responsables de la Direction générale des Infrastructures de transports. A cette occasion, le Ministre Abderaman Mouctar Mahamat, a manifesté beaucoup d’intérêt pour la préservation du patrimoine routier pour lequel l’Etat et les partenaires techniques et financiers ont consentis d’énormes sacrifices. Il a interpellé les uns et les autres sur les mastodontes exagérément surchargés arpentant les grandes artères de la capitale ou sur les routes de l’intérieur du pays. Pourtant, indique le ministre,

la limite admise est de 13 tonnes à l'essieu mais, cette limite ne semble pas être un souci majeur pour de nombreux transporteurs et ceux sensés veiller à l’application des dispositions de la loi 003 portant Protection du Patrimoine Routier National. Ce laissez aller accélère le vieillissement et l’usure des chaussées et mettent de nombreuses vies en périls. Il est donc urgent voir nécessaire d'arrêter cette hémorragie, en appliquant avec rigueur et vigueur les dispositions de la loi qui indique qu’en cas de surcharge, le véhicule en infraction paye une amende et est délesté du surplus de charges avant de poursuivre sa route. Le leitmotiv doit être amende et délestage. Ou alors immobilisation du véhicule jusqu’à ce qu’il se conforme. Si jamais dans les jours à venir, les choses n’évoluent pas dans la direction voulue, la hiérarchie prendra ses responsabilités a fait comprendre le chef du département des Infrastructures. Pour leur part, les chefs des brigades mobiles et les administrateurs des stations de pesage se disent déterminés à faire de ce fléau un cheval de bataille afin de l’éradiquer.

 

Copyright © 2019 Ministère des infrastructures du Tchad. Tous droits réservés.