Le pont de Moundou ne présente aucun risque pour les usagers

Suite aux allégations, diffusées par certains organes de presse et relayées par les réseaux sociaux faisant état des prétendues dégradation du pont de Moundou nouvellement construit, le Ministère des Infrastructures, des Transports et du Désenclavement a dépêché une mission sur le terrain pour constater les réalités des faits. Conduite par le Directeur Général des Route M. Kiloné Ndilabaye, la mission a eu à inspecter visuellement chaque composante afin de s'assurer que le pont demeure sécuritaire pour les déplacements. Ainsi, les ingénieurs ont enjambé le pont pour inspecter le dessus de l’ouvrage notamment les tabliers travée par travée et à l’aide des pirogues les  Piles, les culées, poutres et les chevêtres.

 

Ces observations ont mis en évidence que le pont ne présente aucun problème de stabilité pouvant mettre en cause la sécurité des usagers. Cependant, ils ont constaté un décollement localisé de la couche d’usure sur environ dix 10 mètres linéaire et de micro fissurations longitudinales sur quelques mètres sur la même couche. Si le phénomène semble inquiéter certains usagers, il n'a aucun impact sur la structure porteuse de l'ouvrage et ne constitue pas un danger affirment les techniciens. Ces "désordres" [terme technique] résultent d’un problème d’adhérence entre le béton armé du tablier et la couche d’usure en béton indiquent-ils.
Etant donné que l’ouvrage est sous garantie décennale, le Maître d’ouvrage va saisir l’assureur pour voir ensemble dans quelle mesure remédier cette situation.

Copyright © 2018 Ministère des infrastructures du Tchad. Tous droits réservés.