Le Ministre d’Etat inspecte les routes dégradées

Pour se rendre compte, par lui-même, de l’état de dégradation du réseau routier bitumé pour lequel le gouvernement et les partenaires techniques et financiers ont consenti des efforts considérables, le Ministre d’Etat, Ministre des Infrastructures, des Transports et du Désenclavement, Me Jean Bernard PADARE a effectué au pas de course et sous une chaleur de plomb, une descente sur les sections des routes reliant la Capitale à l’arrière-pays. Il s’agit notamment des sections des routes N’djamena-Massaguet et N’djamena-Bongor respectivement longue de 80 et 230 kilomètres. C’était dans la journée du mardi 12 et mercredi 13 juin 2018.Cette descente ponctuée de plusieurs arrêts suivis des explications des techniciens, a permis au Ministre d’Etat de constater non seulement que ces portions sont parsemées de nids-de-poule,mais elles comportent des trous béants perturbant rudement le trafic dans les deux sens. Par endroits, le bitume est entièrement entamé, laissant entrevoir des parties de terre sur plusieurs mètres linéaires. Les conducteurs sont très souvent contraints de redoubler d’attention, en ralentissant pour éviter les obstacles qui se dressent devant eux. Les automobilistes imprudents en ont souvent pris pour leur compte comme le démontrent des carcasses de voitures accidentées, abandonnées de part et d’autre de l’axe. Toutes choses qui ont pour conséquences l’augmentation du temps de parcours et recrudescence  de vol sur les camions de transports de marchandises. A la question de savoir pourquoi en est-on arrivé là, les techniciens lui ont indiqué que cela résulte du poids de l’âge, au fort trafic enregistré ces dernières années, au manque d’entretien conséquent faute des ressources et à la surcharge des véhicules.
A l’issue de cette visite, le Ministre d’Etat, Ministre des Infrastructures, des Transports et du Désenclavement a indiqué que cette descente lui a permis de toucher du doigt les réalités que vivent au quotidien les usagers. C’est une dégradation qui, par endroits, est particulièrement grave et nécessite que des mesures soient prises de façon urgente. Au regard donc de l’urgence et de la gravité de la situation, indique le Ministre d’Etat, le Président de la République, S.E.M Idriss Deby Itno a instruit le département de tutelle d’apporter des mesures correctives nécessaires, par le traitement des points noirs et des nids de poules sur ces linéaires hautement stratégiques pour maintenir la circulation en attendant les travaux de réhabilitation complète qui ne sauront tardés.
Pour le Ministre d’Etat, ces routes bitumées dans le courant des années 2000, mise à part leur vieillissement sont beaucoup sollicitées par des véhicules de gros tonnage qui l’empruntent nuit et jour. Et les travaux d’entretien courant effectués sur financement du Fonds d’Entretien Routier (FER) ont montré leurs limites.
Notons que le Ministre était accompagné lors de ce déplacement, par le Directeur Général des Routes Kiloné NDilabaye, de son Conseiller Djamal Ali et du Directeur Adjoint des investissements routiers Attor Lamine.

 

Copyright © 2018 Ministère des infrastructures du Tchad. Tous droits réservés.