Axe Massakory-Ngouri: le ministre s’imprégne de l’état d’avancement des travaux

Le Ministre des Infrastructures, du Désenclavement et de l’Aviation Civile, Monsieur Adoum Younousmi, a effectué en fin de semaine écoulée une descente sur le chantier d’aménagement et de bitumage de la route devant relier la localité de Massakory chef-lieu de la région de Hadjer Lamis à celle de Ngouri dans le Lac Tchad. Quatrième du genre depuis le démarrage des travaux en septembre 2015, cette visite a donné l’occasion une fois de plus au maître d’ouvrage délégué d’évaluer par lui-même l’état d’avancement des travaux exécutés par l’entreprise tunisienne SOROUBAT.


Longue de 84 kilomètres, la route Massakory-Ngouri est un segment de la route  transsaharienne  appelée à connecter le Tchad aux ports des pays côtiers de l’Afrique de l’Ouest et à ceux de l’Afrique du Nord en passant par le Niger. Sur le chantier, M. Amadou Sidibé, chef de la mission de contrôle du Groupement CIRA /Technoroute a donné quelques explications au ministre sur l’état d’avancement des travaux.

Globalement, le taux de réalisation est de l’ordre  de 42,63% à moins de six (6) mois de la date livraison de l’ouvrage pour un délai consommé de 83,80% soit plus de 30 mois sur les 36 prévus. Les travaux réalisés se présentent ainsi qu’il suit : Le terrassement est effectif sur 50 kilomètre, la couche de forme et la couche de fondation sont mise en œuvre sur plus de 46 Km, la couche de base est posée sur 45 km. L’application de l’enduit superficiel monocouche sur les accotements a atteint le PK 8+00. Les travaux de mise en œuvre de la couche de roulement en béton bitumineux ont également débuté entre le PK 0 et le PK 5. Sur le tracé de la route 67 ouvrages hydrauliques sont réalisés sur les 132 à construire.


Après ces détails, le ministre et les techniciens de son Département qui l’accompagne ont emprunté la route pour se convaincre de la véracité des taux avancement des travaux évoqués ci haut. En route, ils ont marqué plusieurs arrêts pour s’enquérir de la qualité du revêtement en béton bitumineux de (5) cm déjà étalée ou en cours d’étalement ainsi que sur la couche de base et les ouvrages d’arts déjà achevés ou en voie de l’être.
Au terme du parcours, le Ministre des Infrastructures, du Désenclavement et de l’Aviation Civile a tenu une réunion de concertation avec les acteurs impliqués dans la mise en œuvre du projet notamment l’entreprise, la mission de contrôle et les techniciens de son Département. A l’issue de cette concertation, Adoum Younousmi a encouragé les différents acteurs pour la qualité de l’infrastructure en cours de réalisation. Cependant,  il a exhorté l’entreprise d’accélérer un peu plus la cadence  en renforçant le matériel existant et en multipliant les équipes sur le chantier pour livrer cet ouvrage en décembre 2018.
Ledit projet est financé conjointement par la Banque islamique de développement et l’Etat tchadien pour un montant de 49  831 399  207 F CFA  TTC soit 95,99% pour la Banque Islamique  et 4,01% pour l’Etat tchadien.

 

Copyright © 2018 Ministère des infrastructures du Tchad. Tous droits réservés.