Travaux de bitumage de la route Rig Rig-Daboua-Frontière du Niger: visite du chantier par le ministre

Le Ministre des Infrastructures et du Désenclavement, M. Adoum Younousmi s’est rendu dimanche 19 novembre 2017 sur le chantier d’aménagement et de bitumage de la route transsaharienne section Rig-Rig-Daboua frontière du Niger. Longue de 93 km, le chantier a été attribué à l’entreprise CGCOC sous le contrôle et la surveillance du Cabinet CIRA pour un montant total de 54 milliards de F CFA HT,

repartis entre la Banque Africaine de Développement BAD (46,97%), la Banque de développement des Etats de l’Afrique Centrale BDEAC  (39,74%) et le Tchad (13,29%).

 

 

Pour le Ministre des Infrastructures, cette visite s’inscrit dans l’impérieuse nécessité de constater non seulement l’avancée et la qualité des travaux mais aussi de prendre connaissance des éventuels contraintes afin de les lever pour traduire  en actes concrets la vision du Président de la République en terme de désenclavement intérieur et extérieur du pays. Il était accompagné dans ce déplacement de ses proches collaborateurs dont l’Inspecteur Général M. Idris Goukouni et le directeur général adjoint des Routes M. Bahradine Mahamat Zakaria.

C’est une route moderne à deux (2) sens d’une largeur de sept (7) mètres en rase campagne et de neuf (9) mètres en agglomération avec des accotements de 1,5 mètre de part et d’autre dont la chaussée présente les caractéristiques suivantes : vingt (20) centimètres de couche de fondation en sable limoneux traité au ciment, vingt (20) centimètres de couche de base en sable limoneux traité également au ciment et cinq (5) centimètres de revêtement en béton bitumineux (BB) avec de géogrille anti fissures.

Tout au long du trajet et au fil des arrêts, le Ministre a constaté avec satisfaction les travaux abattus par l'entreprise contractante entre la localité de Rig Rig et le pk 35 où se sont arrêtés les travaux de la couche de fondation. D'après les explications fournies par les techniciens de l'entreprise et ceux de la mission de contrôle, les travaux vont bon train. Ainsi, les terrassements sont effectués sur 93 km ; la couche de fondation est réalisée sur 35 km ; la couche de base est effectuée sur 33 km, la couche de déroulement est mise en œuvre sur 9, km et dalots construits 14/24. Ce qui donne un avancement global physique des travaux de l’ordre de 24,74% pour un délai consommé de 61,16% à la date du 15 octobre 2017. Après la visite du chantier, la satisfaction du maître d’ouvrage délégué, était perceptible. Il s’est dit confiant quant au rythme d’évolution du projet et de la qualité des travaux exécutés. Cependant, il a invité les premiers responsables de l’entreprise à continuer dans la même dynamique. S’agissant des difficultés liées aux retards des paiements des décomptes évoquées les responsables de l’entreprise, le Ministre a promis œuvrer de concert avec son collègue de l’économie et de la planification du Développement ainsi que les partenaires techniques, à lever ce blocage.
Au-delà de la route, le projet prévoit des aménagements connexes pour améliorer les conditions de vie des riverains et des usagers. Il s’agit de la construction de trois (3) écoles, trois (3) centres de santé, la construction de cent (100) km de pistes rurales, réalisation de 23 forages équipés de pompe solaires, aménagement d’une aire de repos et des quais d’embarquement pour les bestiaux.

Copyright © 2017 Ministère des infrastructures du Tchad. Tous droits réservés.