Le Ministre des Infrastructures s’entretient avec le spécialiste des transports de la BID 26/05/2017

Le Ministre des Infrastructures et du Désenclavement, M. Adoum Younousmi, a reçu en fin de matinée du mercredi 24 mai 2017, à son cabinet,  le spécialiste en charge des questions des transports de la Banque Islamique de développement (BID), M. Sadio  Wande Diarisso. Ceci dans le cadre d’une mission de supervision des projets d’aménagement et de bitumage des tronçons Massakory-Ngouri

(84 Km), Bol-Liwa (85 Km) et Abéché-Abougoulem (95) Km que la BID cofinance avec l’Etat tchadien.

 

Cet entretien a été l’occasion pour le Ministre et son hôte d’évaluer les progrès réalisés dans la mise en œuvre de chacun des projets, d’identifier les contraintes et les goulots d’étranglement et de dégager des pistes communes pour leur avancement dans l’intérêt de la population tchadienne et de la Banque. Il ressort de cette entrevue, que le démarrage tardif reste le principal écueil des projets. Cette situation est due à la lenteur dans les procédures de passation des marchés, à la lourdeur administrative et à la mise en place tardive des unités de gestion. Ce qui est a pour conséquence un faible taux de décaissement des fonds alloués à leurs mises en œuvre. Pour M. Sadio  Wande Diarisso, il faut aller beaucoup plus vite dans la mise en œuvre des projets. Car dit-il, le modus operandi de la Banque Islamique de Développement BID, c’est que pour passer à des nouvelles opérations, on doit s’assurer que les projets en cours s’exécutent à un rythme satisfaisant. Fort de ce constat, les deux parties appellent les différents maillons de la chaine d’exécution à davantage de célérité et d'efficacité dans le traitement des dossiers d’attribution et de signature des contrats ainsi que le suivi régulier des chantiers. Le Ministre Adoum Younousmi a exprimé la gratitude des autorités tchadiennes pour l’intérêt que la BID accorde à ces projets avant de rassurer son hôte de la volonté des plus hautes autorités du pays de voir ce projet aboutir dans le délai imparti pour atteindre les objectifs escomptés, dans le cadre de la stratégie Nationale de transports. Pour ces trois (3) projets Massakory-Ngouri, Bol-Liwa et Abéché-Abougoulem, la BID a débloqué sous forme de prêt environ 315 millions d’euro dont 96, 80 millions pour le tronçon Massakory-Ngouri, 84, 46 millions pour Bol-Liwa et 134, 5 millions pour  Abéché-Abougoulem.

Rappelons que ces échanges se sont déroulés en présence des proches collaborateurs du Ministre dont le coordonnateur de la cellule de suivi et de coordination des projets, M. Ahmat Néné Tassy, le Directeur Général adjoint des Routes M. Bahradine Mahamat et le Directeur des Investissements Routiers M. Mahamat Nour Bakary.

 

Copyright © 2017 Ministère des infrastructures du Tchad. Tous droits réservés.