Le poste de péage de Mongo est en service 14/12/2016

Le trafic automobile sur l'axe routier Bitkine/Mongo jadis gratuit est désormais payant. C'est la conséquence de la mise en service du poste de péage de Mongo, situé à environ trois (3) kilomètre  à la sortie sud de la ville. Effectif depuis le 1er décembre dernier, ce dispositif, érigé par le Bureau National du fret terrestre (BNFT),  est le 19éme du genre à être implanté sur le réseau bitumé national. Il est constitué de deux (2) couloirs bidirectionnels, deux (2) barrières levantes automatiques équipées de balises, d’un poste de sécurité et d’un bureau.Chaque passage à la hauteur de cet ouvrage fait obligation aux usagers à s’acquitter d’un droit de passage de 500 CFA, auquel sont exempts les piétons, les engins à deux roues, les ambulances et les véhicules concourant au maintien de l’ordre. Cinq (5) agents recrutés localement et formés à cet effet sont affectés à la gestion du poste. Les fonds collectés seront reversés au Fonds d’Entretien Routier (FER) et serviront exclusivement au financement de l’entretien de nos routes qui subissent de plus en plus d’intenses trafics et à l’amélioration de la sécurité routière.
En effet,  le péage routier est une redevance d’usage de la route instauré par le décret  N°0131/PR/ 20005 portant institution et fonctionnement des postes de péage. Son objectif est de faire participer les usagers de la route au financement de son entretien conformément aux recommandations des partenaires techniques et financiers. Elle constitue, avec la redevance d’usage sur les produits pétroliers et celle sur la lettre de voiture obligatoire (LVO) les ressources propres du Fonds d’Entretien Routière (FER), structure en charge du financement de l’entretien du réseau routier revêtu ou en terre.

 

Copyright © 2017 Ministère des infrastructures et des transports - Tchad. Tous droits réservés.