Le gouvernement équipe le laboratoire de l’Ecole Nationale Supérieure des Travaux publics 24/08/2016

 

Dans le cadre de la redynamisation de l’Ecole Nationale Supérieure des Travaux Publics et la mise en place du système LMD engagée depuis quelques années par le Ministère des Infrastructures et du Désenclavement, le gouvernement vient de doter l’ENSTP  d’importants lots d’équipements de laboratoire de dernière génération. Il s’agit(i) des équipements de mécaniques de sol pour la réalisation des essais et études classiques des sols, (ii) des bétons et des produits hydrocarbonés, (iii) de matériel de contrôle de qualité des matériaux de construction,

(iv) des équipements pour les études géotechniques routières, aéroportuaires et l’auscultation du réseau routier.

 

Livrés par la Société française VECTRA, l’un des leaders mondiaux en ingénierie routière, ces lots comprennent entre autres un malaxeur pour béton, un compacteur de plaques LCPC, un orniereur, une presse à cisaillement giratoire accompagnés de leurs accessoires  (moules, aiguilles vibrantes, cônes d’Abrams), une enceinte climatique, une Machine de confection d'éprouvettes par vibro-compression, un Gammadensimètre et tamiseuses électromagnétiques. On y trouve aussi des machines tels que  l’IMAG pour la mesure automatique de la glissance des chaussées, un Pénétromètre dynamique Pour le contrôle de compactage et la reconnaissance des sols ainsi qu’une carotteuse pour les Bétons bitumineux (BB)  et un véhicule équipé de marque Nissan. Il y a aussi une gamme complète d’équipements pour les formulations des bétons bitumineux et les essais de noir d’une manière générale (Marshall, Duriez, PCG, Extraction, teneur en liant, viscosités,…).  Le coût de l’acquisition est estimé à environ  un milliard six cent million (1. 600 000000) de F CFA. Ce coût comprend l’achat, le transport, l’installation ainsi que la formation du personnel manipulateurs.
Ce nouveau laboratoire donnera assurément l’occasion aux étudiants en ingénierie de l’ENSTP de passer à la pratique pour être opérationnels au terme d’une formation alignant théories et pratiques.  Ce qui illustre l’intérêt particulier qu’accordent les autorités nationales sous l’impulsion du Président de la République à la qualification des jeunes et au développement de leur savoir-faire.  A moyen terme, ces équipements permettront à l’Ecole Nationale Supérieure des Travaux Publics ENSTP d’apporter son expertise aux bureaux d’Etudes, maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, entreprises des travaux publics et de disposer des données fiables pour la réalisation des routes, bâtiments, aéroports, voies ferroviaires et ouvrages d’arts.
Le Directeur Général de l’Ecole Nationale Supérieure des Travaux publics, le Professeur, Koïna Rodoumta, a remercié le Ministère de tutelle qui n’a ménagé aucun effort pour l’acquisition de ces équipements qui vont améliorer la méthodologie d’enseignement et de dispensation du savoir en ingénierie. Ce qui témoins de la volonté des plus hautes autorités du pays de hisser l’ENSTP au rang des écoles de formation d'ingénieurs les plus prestigieuses du continent Africain a-t-il indiqué.

 

Copyright © 2017 Ministère des infrastructures du Tchad. Tous droits réservés.