Conference de presse du Ministre des Infrastructures et des Equipements

Le Ministre des Transports et de l'Aviation Civile à gauche et Celui des Infrastructures et des Equipements à droiteLe Ministre des Infrastructures et Equipements Abbas Mahamat Tolli a animé une conférence de presse le lundi 09 janvier 2012 dans sont cabinet. L’objet de cette rencontre avec la presse est de présenter les résultats des activités menées par son département depuis l’entrée en fonction du Gouvernement du 17 Août 2011.

Selon Abbas Mahamat Tolli, le ministère des Infrastructures et d’Equipements met en exergue la volonté manifeste du Président de la République, Chef de l’Etat de renforcer l’efficacité dans la mise en œuvre de la politique d’infrastructures publiques nationales.

Pour le ministre Tolli, son Département s’appuie sur la spécialisation des ministères pour réaliser avec célérité et efficience des économies d’échelle de la phase de passation des marchés à la réception des infrastructures d’ouvrage publics. Il a précisé que la mission de son département est de centraliser, concevoir, réaliser et suivre les projets d’infrastructures.

 

A ce titre, soutient-il, le ministère s’inscrit dans le cadre du programme politique du Chef de l’Etat.

« Pour atteindre notre objectif, nous avons mis sur pied une Stratégie Nationale de Transport dont l’exécution se fait de façon très dynamique. », a relevé Abbas Mahamat Tolli.

 

 

L’orateur informe également que les infrastructures de transport le préoccupent avant toute autre priorité, car ces dernières permettent le désenclavement intérieur et extérieur du Tchad en vue d’une impulsion décisive au développement du pays.

En 1990, rappelle t-il, le réseau routier carrossable circulable en toute saison n’était que de 300 km. « Aujourd’hui, nous en sommes à plus de 1500 km. Les réalisations son déjà de l’ordre de 120 km par an pour un coût global qui s’élève à l’ordre de 1000 milliards depuis 2001, un financement essentiellement puisé de la caisse de l’Etat tchadien mais la contribution de nos partenaires est estimée à quelque 300 milliards de francs CFA », a précisé le ministre. Il a aussi rappelé que de 2005 à 2011 le ministère a entretenu sur le revenu pétrolier plus de 2500 Km de routes et de pistes rurales.

Pour le Ministre Tolli, son département multiplie les réalisations afin que les services publics qui ont fonctionné dans des conditions précaires faute d’infrastructures et d’équipements adéquats, évoluent désormais dans des conditions décentes. Ainsi, dans le domaine des bâtiments civils, il a cité la réalisation, sur les cinq dernières années, de 58 bâtiments administratifs, 174 logements, 130 infrastructures sanitaires et sociales et 270 infrastructures scolaires.

Les infrastructures du réseau électrique n’ont pas été perdues de vue. Concernant les infrastructures hydrauliques, le département a réalisé 20 adductions d’eau potable dont 09 sont fonctionnelles et 11 en finition. C’est ainsi que, souligne-t-il, l’accès à l’eau potable est passé de 23% en 2000 à 49% en 2009.

« Notre objectif d’ici à 2015 est d’atteindre un taux de 60% », souhaite le ministre Abbas Mahamat Tolli. Pour le chef du département des Infrastructures, le Gouvernement reste ambitieux dans ses projets et dans leur exécution.

Source: ATP

Copyright © 2017 Ministère des infrastructures et des transports - Tchad. Tous droits réservés.